International School of Los Angeles

Lycée International de Los Angeles

EN
FR

2018-2019
School Year
Issue 1

Année scolaire
2018-2019
Numéro 1

2018-2019 School Year  Issue 1

Année scolaire 2018-2019  Numéro 1

Welcome!
Bienvenue !

I am delighted to welcome you to the first Globetrotter issue of our 40th anniversary year!

Our school’s rich history started 40 years ago when the Collège d’études françaises first opened its doors in 1978 with just seven students. Our founders, Monique & John Mickus and Pierrette & Jacques Gaspart, were true pioneers and visionaries. They had an audacious vision: to open a school that blended the rigor of the French academic system with the diverse international community that is Los Angeles.

I would like to open this LILA40 commemorative issue of Globetrotter by honoring our founding families. Thanks to their dream, our school continues to flourish and serve as a beacon for international and bilingual education.

We will be celebrating LILA40 throughout the 2018-19 school year, and we invite everyone to join us for our community-wide celebration this Saturday, October 20 at our Burbank campus. Until then, I hope you enjoy learning more about our school’s four-decade story in the articles that follow.

Here’s to another 40 years!

michael_signature
Michael Maniska
Head of School

Bienvenue !
Welcome!

J’ai le plaisir de vous présenter la première édition de Globetrotter de notre 40ème année !

La riche de notre école a commencé, il y a à peu près 40 ans, quand le Collège d’études françaises a ouvert ses portes en 1978, avec sept élèves. Nos fondateurs, Monique & John Mickus et Pierrette & Jacques Gaspart, furent de vrais innovateurs et visionnaires. Leur vision était audacieuse : ouvrir une école qui offrait la rigueur du programme français à la communauté diverse et internationale de Los Angeles.

J’aimerais commencer cette édition commémorative de Globetrotter en rendant hommage à nos familles fondatrices. C’est grâce à leur rêve que notre école continue à prospérer et est un phare dans le domaine de l’éducation internationale et bilingue.

LILA40 sera célébré tout au long de l’année scolaire 2018-2019. Nous vous invitons à un évènement qui rassemblera toute la communauté, le samedi 20 octobre sur notre campus de Burbank. D’ici là, j’espère que vous prendrez plaisir à en apprendre plus sur l’histoire de notre école dans les articles qui suivent.

Que le LILA prospère encore pendant de nombreuses années !

michael_signature
Michael Maniska
Chef d’Etablissement

LILA40

Commemorating our past, celebrating our present, and looking to our future

LILA40

Un hommage à notre passé, une célébration de notre présent et un regard sur notre avenir

Recollections of a co-founder
Pierrette Gaspart gives us a glimpse of LILA’s journey from 1978 to 2018 and shares her excitement for what is yet to come.

Souvenirs d’une co-fondatrice
Pierrette Gaspart nous donne un aperçu du parcours du LILA de 1978 à 2018 et partage son enthousiasme pour l’avenir.

×

Jennifer Bealmear ’06

An alumna and former LILA Lion, Jennifer Bealmear ’06 joined the School’s advancement team in 2013 and now works as the Digital & Content Marketing Manager. This year, she is celebrating 20 years of being part of our school community.

Jennifer Bealmear ’06

Ancienne élève et membre des LILA Lions, Jennifer Bealmear (promotion de 2006) a rejoint le département de l’avancement en 2013 et travaille maintenant en tant que responsable marketing digital et de contenu. Cette année marque sa vingtième année au sein de notre communauté.

Written by Jennifer Bealmear ’06 – Digital & Content Marketing Manager

Major milestones in the life of any organization are typically accompanied by celebration of the present and are often complemented by excitement for the future. Such landmarks also tend to offer an opportunity to reflect on the past and honor the moments that have led to today. In all such occasions, there’s a tale to tell.

For the International School of Los Angeles, that tale is a forty-year journey that winds from a four-bedroom house in Van Nuys to five campuses throughout Los Angeles and Orange County. It’s a narrative that began with just seven scholars and now includes more than 1,000 currently enrolled students.

Above all, it’s a story of family. Two families to be exact: the Mickus family and the Gaspart family. A pair of families who, through their determination and resolve, built a school rooted in bilingual learning and committed to international education.

Many things have evolved since the Collège d’études françaises (CEF) opened its front door on Victory Boulevard in 1978: the school name and campus locations, to name a few. Others have remained the same: the main school phone number has been 818-994-2961 for forty years. One has been constant: the commitment of the founding families to LILA’s mission.

The four-decade history that has led from founding to today is rich, winding, and impossible to sum up in one piece. Who better to try than someone who has been there every step of the way? Co-founder Pierrette Gaspart takes on this impossible task in our feature video.

As we celebrate our 40th anniversary throughout the 2018-19 school year, we will continue to share bits and pieces of our school’s story. The next time you see Pierrette, be sure to ask her about it. She’ll tell you … proudly.

Écrit par Jennifer Bealmear ’06 – Responsable marketing digital et de contenu

Les étapes majeures de la vie de toute organisation sont typiquement marquées par une célébration du présent et invitent à se réjouir à la perspective de développements futurs. Elles sont aussi l’occasion de porter un regard sur le passé et de rappeler les moments importants ; il y a toute une histoire à raconter.

Pour le Lycée International de Los Angeles, cette histoire est un voyage de quatre décennies qui a débuté avec sept élèves dans un quatre pièces à Van Nuys et qui aujourd’hui se déroule sur cinq campus et plus de mille élèves à travers Los Angeles et ses environs.

C’est avant tout une histoire familiale, et plus précisément celle de deux familles, Mickus et Gaspart, à qui leur engagement et leur détermination ont permis de construire une école vouée à l’enseignement bilingue et à l’éducation internationale.

Beaucoup de choses ont changé depuis que le Collège d’études françaises (CEF) a ouvert ses portes sur Victory Boulevard en 1978 : le nom de l’école et ses différents sites pour n’en citer que quelques-unes. D’autres sont restées les mêmes, comme par exemple de numéro de téléphone qui est le même depuis quarante ans ! Mais ce qui est certainement demeuré constant, c’est le dévouement indéfectible des familles fondatrices à la mission du LILA.

L’histoire de ces quarante années est riche et sinueuse et il est impossible de la résumer dans un seul article. Cependant, qui de mieux pour la retracer que quelqu’un qui a fait partie de l’aventure à chaque étape et depuis le début ? Notre co-fondatrice Pierrette Gaspart se prête à la tâche dans une vidéo spécialement enregistrée pour l’occasion.

Nous célébrerons notre 40ème anniversaire tout au long de l’année scolaire 2018-19 et continuerons périodiquement à partager des moments de l’histoire de notre école. Lorsque vous la croiserez, n’hésitez pas à questionner Pierrette sur le sujet. Elle sera fière de raconter.

Monique’s Legacy
L’héritage que nous a transmis Monique

L’héritage que nous a transmis Monique
Monique’s Legacy

×

Elizabeth Chaponot, Ph.D.

The daughter of LILA co-founders Monique & John Mickus, Elizabeth Chaponot, Ph.D. served in a variety of roles from alumna and parent to Secondary Campus Director, and many in between, before capping off her LILA tenure as Head of School from 2006-2013. Distinguished as a Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques, Elizabeth is now Vice Principal of Academics and Ed Tech for Carondelet High School in Concord, CA, where she carries on her passion for empowering young learners and her dedication to the field of education.

Elizabeth Chaponot, Ph.D.

La fille de Monique et John Mickus, les cofondateurs du LILA, Elizabeth Chaponot, Ph.D. a occupé plusieurs postes à l’école : ancienne élève puis elle-même mère d’élève, elle a été directrice du secondaire et, de 2006 à 2013, chef d’établissement du LILA. Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques, Elizabeth est aujourd’hui Vice Principal of Academics and Ed Tech pour Carondelet High School à Concord, CA, où elle continue à s’investir avec passion pour accompagner les jeunes dans leurs apprentissages.

Written by Elizabeth Chaponot, Ph.D. – Former Head of School

Many moons before pocket schools were trendy and terms like ‘growth mindset’ were common ed speak, my mother was putting these principles into action on little campuses scattered throughout Los Angeles.

For 23 years she served as Head of School. Her unwavering belief was that all children could thrive if given a non-factory environment in which adults believed in them, met them where they were, and expected them to grow beyond that.

She measured the School’s success by its value added in the life of each child, applauding every mention très bien but knowing the true accomplishment was the success of the kid who was NOT supposed to succeed and did because her school dared open a door of opportunity.

I was eight when my mother and her motley crew embarked on this adventure, and I subsequently invested a big part of my career trying to carry her legacy forward. Ironically, it is only after stepping away that I uncovered puzzle pieces that provided a clearer picture of “the why” behind her vision.

I knew my mother was part of a French educational dynasty. What I have discovered since was that she was a black sheep, a bad student, one who would certainly not carry on the family legacy and have streets named after her in Paris. Her expatriation was an attempt to escape familial expectations. We don’t escape our DNA but her seeming reconciliation with her destiny was, in fact, her attempt to right a wrong.

I know now that, had I been raised today, I would have been labeled as dyslexic with ADD. Had I gone to another school, I might have met the same fate she did. Her vision, her embodying Carol Dweck’s research that shows hurdles in learning don’t mean “no,” they mean “not yet,” made all the difference for me and for so many others who have thrived in this environment.

It is 40 years later. In many ways LILA is very different from the school Monique and her partners founded. But like people, organizations have a DNA and a legacy that are lifelong.

Écrit par Elizabeth Chaponot, Ph.D. – Ancienne chef d’établissement

Bien avant que les micro-écoles alternatives soient à la mode et que la notion de « développement » fasse partie du jargon courant dans l’éducation, ma mère appliquait déjà ces principes dans des petits campus éparpillés dans Los Angeles.

Monique a été chef d’établissement du LILA pendant 23 ans. Elle était résolument convaincue que chaque enfant avait la possibilité de s’épanouir si on lui offrait un cadre non-formaté dans lequel les adultes lui faisaient confiance, se mettaient à son niveau et l’accompagnaient dans son développement.

Pour Monique, le succès de l’école se mesurait par la valeur que celle-ci avait ajoutée à la vie de chaque enfant, applaudissant chaque mention « très bien », mais également consciente que la véritable réussite résidait dans le succès de l’élève qui n’était PAS censé réussir et y était parvenu parce que l’école lui en avait donné l’opportunité.

J’avais huit ans lorsque ma mère et son équipe hétéroclite se sont lancées dans cette aventure et j’ai par la suite consacré une grande partie de ma carrière à transmettre son héritage. Curieusement, c’est seulement après m’être retirée que j’ai découvert des pièces du puzzle qui m’ont permis de mieux comprendre le « pourquoi » de sa vision.

Je savais que ma mère faisait partie d’une dynastie de l’éducation française. J’ai par la suite découvert qu’elle avait été le vilain petit canard, une mauvaise élève qui n’avait pas fait honneur à la tradition familiale et qu’aucune rue parisienne ne porterait jamais son nom. Son expatriation avait été pour elle un moyen de se libérer des pressions familiales. Nous ne pouvons pas échapper à ce qui est inscrit dans nos gènes, mais son apparente réconciliation avec son destin était en fait motivée par le désir de réparer une injustice.

Si j’étais scolarisée aujourd’hui, je serais sans doute considérée comme étant dyslexique et atteinte d’un trouble du déficit de l’attention. Si j’étais allée dans une autre école, j’aurais peut-être subi le même sort que ma mère. Sa vision incarnait les recherches de Carol Dweck qui montrent que les difficultés d’apprentissage ne signifient pas « non » mais plutôt « pas encore ». C’est ce qui a fait toute la différence pour moi et pour tant d’autres qui se sont épanouis dans cet environnement.

Quarante ans plus tard, le LILA est, à bien égards, différent de l’école que Monique et ses partenaires ont fondée. Cependant, tout comme pour les personnes, les organisations ont une essence inscrite dans leurs gènes et qui ne peut que se perpétuer.

Celebrating LILA40 with Everyone Who Has Made 40 Years Possible
Célébrer les 40 ans du LILA avec tous ceux qui l’ont construit

Célébrer les 40 ans du LILA avec tous ceux qui l’ont construit
Celebrating LILA40 with Everyone Who Has Made 40 Years Possible

×

Libby Padilla ’02

A proud alumna, Libby Padilla ’02 studied at the School from 9th through 12th grade, earning an IB Diploma. She returned to join the School’s advancement team in 2010 and now serves as the Events & Volunteer Manager. Integral to the success of school events, she also coordinates volunteer engagement.

Libby Padilla ’02

Libby Padilla (promotion de 2002) a étudié au LILA de la 3ème à la terminale et a obtenu le diplôme du Baccalauréat International. Elle s’est jointe à l’équipe du département de l’avancement en 2010 et est aujourd’hui responsable des évènements et bénévoles. Elle joue un rôle essentiel dans la réussite des divers événements organisés par l’école et coordonne également la participation des bénévoles.

Written by Libby Padilla ’02 – Events & Volunteer Manager

As the International School of Los Angeles commemorates 40 years of leading the way in French-English bilingual education, we pause to reflect on what those 40 years have meant. These have been four decades overflowing with campus moves, new accreditations, old friends, academic achievements, and even Spaghetti Dinners (for the LILA old-timers). The decades have also been filled with newcomers (faculty, staff, and families alike), Parents’ Association meetings, LILA Lions games, brevet, French bac, and IB results, and everything in between that makes our school LILA.

It’s clear that we’re not only celebrating 40 years of developing confident, caring, and open-minded critical thinkers; we’re celebrating a history that is rich in people, rich in stories, and rich in connections. There’s no better way to pay tribute to such a past than by sharing the celebration with the extended LILA family who helped us get to where we are today.

Our community members near and far are invited to commemorate the 1978-2018 journey at LILA’s 40th Anniversary Celebration this Saturday, October 20 at the Burbank campus. Please RSVP here to join us for a free, family-friendly fête that will honor our school’s history and celebrate its future.

Écrit par Libby Padilla ’02 – Responsable évènements et bénévoles

A l’heure où nous commémorons les 40 ans du Lycée International de Los Angeles, qui a ouvert la voie dans le domaine de l’enseignement bilingue franco-américain, il semble opportun de réfléchir sur ce que ces 40 années représentent. Quatre décennies de déménagements au gré de la croissance des effectifs, de nouvelles accréditations, de réussites scolaires, d’amitiés forgées durablement et même, les plus anciens s’en souviendront, de Soirées Spaghettis ! Toutes ces années au cours desquelles le LILA a accueilli tant de nouveaux arrivants, enseignants, personnel non-enseignant et familles, tant de réunions d’association des parents, de rencontres sportives de nos LILA Lions, de résultats du brevet, du bac et de l’IB et de tout ce qui fait le LILA.

Il est évident que nous ne célébrons pas seulement 40 ans consacrés à développer des penseurs critiques confiants, bienveillants et ouverts d’esprit ; nous célébrons aussi un parcours riche de personnes, riche d’histoires, de connexions multiples et de liens indéfectibles. Il n’y a pas de meilleure façon de faire honneur à ce passé que de rassembler la grande famille du LILA, tous ceux qui ont contribué à faire de notre école ce qu’elle est aujourd’hui.

Notre communauté toute entière, présente et passée, est conviée à commémorer notre parcours de 1978 à 2018 à l’occasion du 40ème annniversaire du LILA le samedi 20 octobre au campus de Burbank. RSVP ici pour prendre part à cette grande fête familiale pour honorer le passé de notre école et en célébrer le futur !

… we’re celebrating a history that is rich in people, rich in stories, and rich in connections.”

… nous célébrons aussi un parcours riche de personnes, riche d’histoires, de connexions multiples et de liens indéfectibles.”

Campus Update
Dernières nouvelles
des campus

Dernières nouvelles des campus
Campus Update

A Teaching Pillar

Written by Mathieu Mondange – Middle School Principal & Representative for French Affairs

A much beloved member of the LILA community, Sophie Riaux-Desblanc first joined the School in 1982. Originally from Madagascar, she brought with her a deep pride for her Malagasy culture and an unbeatable passion for history/geography and economics. Mme Riaux-Desblanc is a dedicated history buff and an avid linguist – she is fluent in French, English, and German, and speaks Italian comfortably – who has spent most of her teaching career sharing her enthusiasm and knowledge with our lucky students. Over the years, she has prepared many students for the brevet, helping them earn not only passing grades but often the distinction of mention.

We would like to take the opportunity of our school’s 40th anniversary to thank Mme Riaux-Desblanc for her commitment and dedication over these many years. Sophie embodies the spirit of LILA and the heart of our school.

Un pilier de notre corps enseignant

Écrit par Mathieu Mondange – Principal du collège et délégué aux affaires françaises

Sophie Riaux-Desblanc est un membre emblématique de la communauté du LILA. Originaire du Madagascar, elle a rejoint l’école en 1982 et a apporté une fierté profonde pour son héritage malgache et une passion pour l’histoire / géographie. Mme Riaux-Desblanc a une passion pour l’histoire et pour les langues – elle en parle trois couramment, presque quatre. Elle a consacré une grande partie de sa carrière à partager ses connaissances et son enthousiasme avec nos élèves Au fil des ans, elle a contribué à les préparer au diplôme national du brevet, les aidant à obtenir non seulement le diplôme, mais très souvent aussi des mentions.

Nous souhaitons profiter de l’occasion du 40ème anniversaire de l’école pour remercier Mme Riaux-Desblanc pour son engagement et son dévouement. Sophie incarne la bienveillance et l’esprit du LILA.

26 Years and Counting

Written by David Padilla ’05 – Campus Assistant

26 ans déjà !

Écrit par David Padilla ’05 – Assistant de campus

We are currently celebrating a big moment in our school’s history: four decades of LILA. However, we’re also celebrating a quieter accomplishment: 26 years at Los Feliz. Throughout its history, LILA has had a somewhat nomadic attitude to its campuses as we’ve continued to grow and expand to meet the needs of a city that is constantly sprawling. Since 1992, the Los Feliz campus has remained a central fixture of the LILA experience of many students.

Nous vivons un tournant dans l’histoire de notre école : quatre décennies d’existence ! Mais nous célébrons également un autre événement : notre 26ème année à Los Feliz ! Tout au long de l’histoire du LILA, nos campus ont été plutôt nomades, au gré de notre développement et pour répondre aux besoins d’une ville qui est elle-même toujours en expansion. Cependant, depuis 1992, le campus de Los Feliz demeure un point central de « l’expérience LILA » pour un grand nombre de nos élèves.

In the late 80s, LILA’s predecessors, the Apple School and the Los Feliz Hills School, fell on tough financial times and were forced to close. Developers sought to turn the multi-acre lot into apartments, much to the chagrin of the neighbors. The newly-formed Franklin Hills Residents Association sought to preserve the feel of the neighborhood. They were instrumental in the push to designate the four John Lautner-designed buildings as historical landmarks (factoid: the library isn’t), forever cementing the open space character of the most park-like campus. Not bad for a campus we found in the classifieds of the local newspaper!

Dans les années 80, les prédécesseurs du LILA sur le site, dont l’Apple School et la Los Feliz Hills School, ont connu des difficultés financières et ont fait faillite. Des promoteurs en ont profité pour tenter de convertir cette parcelle de 2.6 hectares en complexes résidentiels, au grand dam des résidents du quartier. L’association des riverains de Franklin Hills, qui venait d’être créée dans le but de préserver le voisinage, a joué un rôle clé dans l’inscription des bâtiments réalisés par John Lautner (la bibliothèque n’en fait pas partie) comme monuments historiques. C’est grâce à cela que notre campus continue aujourd’hui de jouir de son cadre verdoyant. Quelle chance d’avoir trouvé ce site dans les petites annonces !

Back to His Roots

Written by Franck Reynaud – Campus Director

Now the marketing director at American Heritage College in the City of Orange, Mohammad Lajevardi was a young preschool student at our Orange County campus back in 1995. Just 23 years later, he is back on campus … but this time as a preschool dad! Imagine his surprise when he unexpectedly ran into his former teacher Christine Kelley during a campus visit last spring. Christine and Mohammad immediately exchanged the memories that bound them together.

A graduate of the New York Film Academy, Mohammad credits LILA for his passion for the arts. By returning to our Orange County campus, Mohammad and his wife, Kaitlyn, wish to offer their daughter, Avalynn, the same opportunity for learning and wonder. They also want to encourage Avalynn’s multilingualism – she’s working on English, Farsi, and French – in an environment that promotes her emotional and intellectual development.

Ever the lifelong learners themselves, both Mohammad and Kaitlyn are currently pursuing degrees in entertainment law at Chapman University. They are thrilled, and so are we, that Mohammad has made his way back to his LILA roots.

Retour aux sources

Écrit par Franck Reynaud – Directeur de campus

Aujourd’hui directeur marketing au American Heritage College à Orange, Mohammad Lajevardi était élève en petite section de maternelle au campus d’Orange County en 1995. Vingt-trois ans plus tard, il est de retour … mais cette fois-ci, en tant que papa d’une élève de petite section ! Quelle ne fut pas sa surprise de retrouver son enseignante d’autrefois, Christine Kelley, lors d’une visite du campus au printemps dernier. Christine et Mohammad ont profité de ces retrouvailles pour échanger leurs souvenirs.

Diplômé de la New York Film Academy, Mohammad est convaincu que le LILA a largement contribué à éveiller sa passion pour les arts. En revenant à notre campus d’Orange County, Mohammad et son épouse Kaitlyn souhaitent donner la même opportunité d’apprendre et de s’épanouir à leur fille Avalynn. Ils veulent également encourager son plurilinguisme – elle apprend l’anglais, le farsi et le français – dans un environnement qui favorise son développement émotionnel et intellectuel.

Mohammad et Kaitlyn, qui partagent le même désir de ne jamais cesser d’apprendre, poursuivent actuellement des études en droit du divertissement à Chapman University. Ils sont heureux, et nous ne le sommes pas moins, que Mohammed fasse à nouveau partie de notre communauté.

The Coming-of-Age of Our Campus

Written by Philippe Detzen – Campus Director

Twenty years ago, halfway through our school’s existence, LILA Pasadena found itself born in the basement of a church in Monrovia. There were only three classes at the time: preschool through Kindergarten, a combined class of 1st and 2nd graders, and the last, a combination of students from 3rd through 5th grade. A small team comprising three French teachers, one English teacher, one administrator, and one supervisor managed this little world of 45 to 50 students. The ambiance was that of a small family, and there was no problem with parking.

The enrollment numbers were not growing in Monrovia, and the dream of Monique Mickus, a LILA cofounder, was to create a campus in Pasadena. It took eight years for this dream to become reality. During the Monrovia years, many projects were born and some even endure to this day, including the annual Joshua Tree expedition and the trip to France. Over the span of 20 years, an evolution naturally has taken place. Nevertheless, even if things have changed, LILA has remained from its inception the very welcoming school where bilingual education is at the heart of its mission.

Notre campus au fil des ans

Écrit par Philippe Detzen – Directeur de campus

Il y a 20 ans, au milieu de l’existence de notre école, le LILA Pasadena se trouvait à Monrovia dans les soubassements d’une église. Il y avait uniquement trois classes : la maternelle de la petite section à la grande section, le CP/CE1 et la dernière qui regroupait les élèves du CE2 au CM2. Trois enseignants français, un enseignant américain, une personne pour l’administration ainsi qu’un surveillant géraient ce petit monde. C’était une petite communauté de 45 à 50 élèves. L’ambiance y était très familiale et il n’y avait aucun problème de parking.

Il n’en restait pas moins que les effectifs ne grandissaient pas et le rêve de Monique Mickus, une cofondatrice du LILA, était de faire naître un campus à Pasadena. Il faudra huit ans pour que cela devienne réalité. Pendant les dernières années à Monrovia, de nombreux projets ont vu le jour et durent encore tels que la sortie à Joshua Tree et le voyage en France. En 20 ans, une évolution normale a eu lieu et si beaucoup de choses ont changé le LILA est demeuré l’école très accueillante de ses débuts où l’éducation bilingue est au cœur de sa mission.

40 Years in LA; 30 Years in the West Valley

Written by Sébastien Pelletier – Campus Director

Did you know that the International School of Los Angeles has called the West Valley home for the past 30 years? During the first 10 years of its existence, LILA operated mostly in the Van Nuys area. The School’s first venture west of the 405 came in 1988 with an expansion into the Tarzana-based St. Innocent Church building. Another location, this time in Woodland Hills, opened in 1993. This campus gradually grew to house Kindergarten through 12th grade students and was even the site of the School Administration office for some time. In 2003, these two locations merged, and our West Valley campus as we know it today was born on Lindley Avenue in Tarzana.

40 ans dans la cité ; 30 ans à l’ouest de la vallée

Écrit par Sébastien Pelletier – Directeur de campus

Saviez-vous que le Lycée International de Los Angeles célèbre ses 30 ans de présence dans l’ouest de la San Fernando Valley ? Au cours des dix premières années de son existence, le LILA a principalement opéré dans les environs de Van Nuys. La première extension à l’ouest de la 405 a eu lieu en 1988, dans les locaux de l’église St. Innocent de Tarzana. Un autre campus, à Woodland Hills, a ouvert ses portes en 1993, et a progressivement accueilli les élèves de la grande section à la terminale. Ce site a même été pendant un certain temps le siège administratif de l’établissement. En 2003, les deux campus ont fusionné pour former le campus de West Valley actuel sur Lindley Avenue à Tarzana.

If LILA’s campuses have a vibrant history on the western side of the San Fernando Valley, it is thanks in part to the continuous presence of some of its first visionary actors and pioneers. Mme Gaspart (cofounder, 1978), Mme Shahin (1985), Mme Lhuillier (1989), and Mme Nuta (1993) are all still actively involved in our community as full-time employees and we are grateful to have them as part of our West Valley team.

Si les campus du LILA ont une riche histoire du côté occidental de la San Fernando Valley, c’est en partie grâce à la présence continue de certains de ses premiers acteurs et pionniers visionnaires. Mme Gaspart (cofondatrice, 1978), Mme Shahin (1985), Mme Lhuillier (1989) et Mme Nuta (1993) travaillent encore à plein temps chez nous et nous sommes fiers et reconnaissants qu’elles continuent à faire partie de l’équipe de West Valley.

Athletics & Extracurricular
Sport et activités extracurriculaires

Sport et activités extracurriculaires
Athletics & Extracurricular

There’s no ‘I’ in team Coach Marilyn Dubón keeps players focused on teamwork and teaches them to play as one.

Tout est dans le travail d’équipe Coach Marilyn Dubón fixe l’attention des joueurs sur le travail de groupe et leur apprend à ne faire qu’un.

lions-logo

A Veteran Leader of Lions

Written by Jennifer Bealmear ’06 – Digital & Content Marketing Manager

“The most important thing is for the players to enjoy the game, make friends, and build confidence. For them to learn the true meaning of teamwork and determination.” As she enters her 10th season, longtime LILA Lions coach Marilyn Dubón keeps her eye on the real prize: the growth and development of her players.

Coach Dubón joined the School back in 2006 and has since coached everything from 5th grade flag football to 4th & 5th grade coed baseball. Over the years, she has focused in on basketball, the sport closest to her heart. It’s not just the sport that she holds dear; it’s the student-athletes. Asked what she loves most about coaching the high school boys’ and girls’ basketball teams, Coach Dubón shares, “seeing them grow as players, pushing them to be their best, and building strong coach-player relationships.”

Those team connections have led to countless shared experiences over the years that Coach Dubón describes as “memorable and touching.” Challenged to choose just one of her favorite moments, she remembers winning a playoff game last season despite being the decided underdog. She proudly recalls, “we fought the hardest we ever had and we all came together to accomplish our goal.”

Summing up nine years’ worth of practices, games, and team memories is obviously a tall order. As naturally as she gives a pep talk during a mid-game huddle, Coach Dubón brings it back to the basics: “Extremely rewarding and heart-warming to be able to share my love of the game and talent with the next generation of players.”

Un guide pour nos Lions

Écrit par Jennifer Bealmear ’06 – Responsable marketing digital et de contenu

« L’important c’est que les joueurs prennent plaisir à participer, qu’ils se fassent des amis et développent leur confiance en eux. Je veux leur faire comprendre ce que sont le travail d’équipe et la détermination. » Marilyn Dubón, l’entraîneuse de nos LILA Lions qui entame sa 10ème saison sportive au sein de l’école, sait que la véritable récompense c’est de voir les joueurs grandir et se développer.

Depuis son arrivée au LILA en 2006, Coach Dubón a entraîné de nombreuses équipes sportives, notamment l’équipe de flag football du CM2 et l’équipe mixte de baseball du CM1/ CM2. Au fil des ans, elle a cependant concentré son énergie sur le basketball, un sport qui lui est cher. Mais au-delà du sport lui-même, ce sont surtout les joueurs qu’elle porte dans son cœur et elle explique que ce qu’elle aime le plus c’est de « voir les joueurs se développer, les pousser à se surpasser et construire des liens avec eux ».

Ces connexions ont donné lieu à d’innombrables expériences partagées au fil des ans que Coach Dubón qualifie d’ « inoubliables et touchantes ». Lorsqu’on lui demande de choisir juste un de ses moments préférés, elle cite une victoire l’an dernier alors que l’on pensait que notre équipe serait perdante. Elle se souvient avec fierté et raconte : « Nous nous sommes battus plus fort que jamais et, ensemble, nous avons accompli notre objectif ».

Neufs années d’entraînements, de matchs et de tournois et de souvenirs d’équipe ne peuvent se résumer en quelques lignes, mais c’est avec le même naturel que lorsqu’elle donne un discours d’encouragement à la mi-temps que Coach Dubón en revient à l’essentiel : « Extrêmement gratifiant et réconfortant de pouvoir partager mon amour pour le sport avec la prochaine génération de joueurs. »

Fasten your (taekwondo) belts Thanks to Master Cris for 18 years of taekwondo mastery!

Attachez vos ceintures de taekwondo Merci Master Cris pour 18 ans de maîtrise du taekwondo !

Two Decades of Taekwondo

Written by Morgan Pladys – Activities & Camps Manager

As the International School of Los Angeles celebrates its 40th anniversary, the extracurricular department would like to recognize one of our after-school instructors who has just started his 18th year with us! Cris Macedo, known to most as “Master Cris,” started at the School back in 2000 and has been sharing his skills and passion for taekwondo at the West Valley and Los Feliz campuses ever since. Master Cris has 25 years of taekwondo and hapkido training and holds a 4th degree in both disciplines. In addition to being the head instructor at his own master’s studio, Myung Kim Martial Arts in Sherman Oaks, Cris teaches four classes per week as part of our after-school program. These are a huge success with an average of 50 students enrolled each semester.

What Master Cris loves most about being part of the LILA family is “working with all the generations of kids that I have been able to hopefully influence in a positive way and share with them a love for a sport that has shaped my life.

Thank you, Master Cris, for your 18 years at LILA! Here’s to many more!

Deux décennies de taekwondo

Écrit par Morgan Pladys – Responsable des activités et des camps

Alors que le Lycée International de Los Angeles célèbre son 40ème anniversaire, le département des activités extrascolaires aimerait reconnaître l’un de ses instructeurs qui vient de commencer sa 18ème année avec nous ! Cris Macedo, plus connu sous le nom de « Master Cris », a commencé au LILA en 2000, partageant ses compétences et sa passion pour le taekwondo sur les campus de West Valley et de Los Feliz. Master Cris a 25 ans d’expérience en taekwondo et hapkido et il est au 4ème degré dans les deux disciplines. En plus d’être l’instructeur principal du studio de son maître, Myung Kim Martial Arts à Sherman Oaks, Cris enseigne quatre cours par semaine dans le cadre de notre programme extrascolaire. Ses cours sont un grand succès avec une moyenne de 50 élèves inscrits chaque semestre.

De son expérience au sein de la grande famille du LILA, ce que Master Cris apprécie le plus c’est « travailler avec toutes les générations d’enfants que j’ai pu influencer de manière positive et partager avec eux mon amour pour un sport qui a façonné ma vie ».

Nous remercions Master Cris pour ces 18 années !

Alumni Perspectives
Perspectives d’anciens élèves

Perspectives d’anciens élèves
Alumni Perspectives

Written by Jennifer Bealmear ’06 – Digital & Content Marketing Manager

Though he was only at the International School of Los Angeles for three years before graduating, Victor M. Parker II ’07 (IB) looks back on those years affectionately. In his own words: “I think fondly of way too many memories to pick just one. However, my greatest memories involve off-campus lunch periods and the student parking lot.”

Of course, Victor didn’t spend all of his time in the parking lot. A focused student with a plan to attend university overseas, he followed the International Baccalaureate Diploma program for his junior and senior years in an effort to gain “a competitive advantage over [his] European classmates.” Victor ultimately stayed in the US for college, studying at Macalaster College in St. Paul, MN, where his IB studies had a somewhat less expected benefit: “the IB became a means of making new friends from international schools around the world.”

Throughout his undergrad years, Victor spent his free time working in the non-profit and political arenas in South Africa. His work there enabled him to discover his passion for communications, which has ultimately led him to an exciting career in the field. Currently a public relations and communications consultant in the greater Los Angeles area, Victor stays in touch with many of his LILA classmates and fondly recalls his years at the School as “awkward, rewarding, and unique.”

To current students, he gives this advice: “As clichéd as it may sound, ‘listen up in class, kids!’ Your LILA teachers truly do want the best for you, and I’m finally at an age where I can recognize that.”

Écrit par Jennifer Bealmear ’06 – Responsable marketing digital et de contenu

Bien qu’il n’ait fréquenté le Lycée International de Los Angeles que pendant trois ans, Victor M. Parker II (promotion de 2007 – IB) garde un très bon souvenir de son expérience lycéenne au LILA. Comme il le dit lui-même : « J’ai bien trop de bons souvenirs pour n’en nommer qu’un seul ; mais les sorties à l’heure du déjeuner et le temps passé sur le parking réservé aux élèves restent ancrés dans ma mémoire. »

Bien évidemment, Victor n’a pas passé tout son temps sur le parking. C’était un élève investi qui avait fait le projet d’aller à l’université à l’étranger et avait choisi le programme du Diplôme du Baccalauréat International pour avoir un « avantage sur [ses] camarades de classe européens. » En fin de compte, Victor est resté aux Etats-Unis pour ses études universitaires et est allé au Macalaster College à St. Paul (Minnesota), où ses acquis du Baccalauréat International lui ont procuré un avantage quelque peu inattendu : « L’IB m’a permis de me faire des amis venus d’autres écoles internationales du monde entier. »

Pendant ses années à l’université, Victor a consacré son temps libre à s’impliquer dans le secteur non-lucratif et dans l’arène politique en Afrique du Sud. Ce travail lui a permis de développer une passion pour la communication et de faire carrière dans ce domaine. Victor est actuellement consultant en relations publiques et communication dans la région de Los Angeles. Il reste en contact avec ses anciens camarades du LILA et se souvient avec affection de ses années passées à l’école, qu’il qualifie de « maladroites, gratifiantes et uniques. »

A nos élèves actuels il donne ce conseil : « Aussi banal que cela puisse paraître : écoutez en classe les enfants ! Vos enseignants s’investissent pour vous et j’ai enfin l’âge de pouvoir le reconnaître. »

Thank you

Thank you for reading this issue of Globetrotter! If you have quotes, photos, or ideas for articles that you’d like to share, please reach out to us at communications@lilaschool.com.

Merci

Merci d’avoir pris le temps de lire ce numéro de Globetrotter ! Si vous avez des citations, des photos ou des idées pour des articles que vous aimeriez partager, n’hésitez pas à nous en faire part à communications@lilaschool.com.